• C'ÉTAIT LE 19 avril 2018

    Salle de la Maillette - Locminé

     

    LA VIE DES GENS DEMAIN...
    EN BRETAGNE

    Revivez l'événement de Locminé sur YouTube en cliquant ici

  • NOTRE PROJET

    "Nos voulons affirmer clairement l'originalité territoriale bretonne et construire pour demain."

     

    Dans 10 ans, dans 15 ans que seront la qualité de vie, le niveau de l’emploi, le mieux-vivre ensemble dans les différents territoires en Bretagne ?

     

    Issus de toutes les sensibilités politiques, associatives, professionnelles, les premiers membres du Comité d’organisation* de l'événement "La vie des gens demain en Bretagne" souhaitent affirmer clairement que la région est riche de tous ses territoires et que la valorisation effective de cette diversité est une réelle opportunité pour demain.

    Sans opposer les territoires, l’avenir va être fondé sur les dynamiques de qualité bien au-delà des seules logiques de chiffre ou de nombre. Il existe autour du mot Bretagne une convergence d’intérêt qui doit être bénéfique à tous, que ce soit pour les habitants des grandes villes (pour réduire les risques de segmentation financière, foncière, de prix de logement, de pollution, de temps de transport, d’encombrements…), les habitants des villes, petites et moyennes, les zones parfois stigmatisées comme « isolées » ou « rurales » (risque de déclin, des laissés-pour-compte de la croissance économique…) alors que la Bretagne s’organise précisément à partir d’une pluralité atypique de ses pays et bassins de vie.

  • LE comité d'organisation

    Liste par ordre alphabétique des premiers membres

    Philippe Abjean
    Hervé Balusson
    Jakez Bernard
    Yves Bleunven
    Claude Champaud
    Joël Chéritel
    Olivier Clanchin
    Xavier Cosnard
    Daniel Cueff
    Gérard-Francois Dumont
    Marie-Claire Diouron
    Danièle Even
    Françoise Gatel

    Alain Glon
    Stéphane Graveleau
    Jean-Luc Hannequin
    Paul Houée
    Yannick Kerlogot
    Valérie Jousseaume
    Blandine Lanne
    Agnès Lanoé
    Jean-Michel Le Boulanger
    Nicolas Le Corre
    Marc Le Mercier
    Yann Le Meur
    Christine Le Strat

    Isabelle Maillard
    Pierre Méhaignerie
    Paul Molac
    Jean Ollivro
    Yves Ollivro
    Hervé Orhan
    Pascal Pellan
    Jean-Claude Pierre
    Bernard Poignant
    Jacques Rocher
    Christian Troadec
    Bernard Toulemonde

  • tous concernés, tous engagés

    "Nous voulons convaincre , nous devons agir!"

    TOUS LES TERRITOIRES DOIVENT ÊTRE IMPLIQUÉS

     

    La Ville de Toulouse a vu sa population croître de 150 000 habitants. La vie des gens s’est-elle améliorée ? Inversement, certaines de ses villes périphériques et de ses zones rurales ont vu leur population et leurs emplois parfois décroître. Cette région prend aujourd’hui conscience de cette situation.

     

    D’autres régions en Europe sont parvenues à un meilleur équilibre,
    L’étude de l’ODIS (Observatoire du Dialogue et de l’Intelligence Sociale) a analysé les 21 régions françaises à partir de 30 critères de performance économique et performance sociale. Sur les critères de performance économique, l’Ile-de-France est première mais seulement 20ème sur les critères de performance sociale.

     

    Sur les 30 critères de l’ODIS, les Pays-de-Loire arrivent en tête suivie de la Bretagne. Pour cette étude, la force de ces deux régions tient dans leur réseau de villes moyennes et petites bien liées à leur tissu rural, qui favorisent les capacités d’initiatives, de responsabilité et de solidarité. La Bretagne, tout particulièrement, se singularise par une collection d’indicateurs (la pluralité de ses bassins de vie, le tissu des PME, PMI, ETI, l’importance de l’E.S.S, la variété et l’originalité des développements…) qui prouvent que tous les territoires sont utiles et ont leur chance.

    FORMULONS ENSEMBLE DES PROPOSITIONS POUR DEMAIN

     

    Nous devons agir et mettre tous les territoires en capacité de faire.

     

    Dans le passé, le CELIB (Comité d’Étude et de Liaison des Intérêts Bretons) en associant les volontés et respectant les sensibilités a rendu plus aisés :

     

    • l’aménagement, l’équilibre du territoire breton,

     

    • la volonté d’une prospérité partagée dans les différents bassins de vie et les pays (agroalimentaire, industrie, sciences du vivant, numérique…)

     

    • la présence d’équipements collectifs conçus pour le plus grand nombre (le plan routier breton)

     

    L'événement fondateur de Locminé doit être l'occasion d'affirmer l'originalité bretonne et de formuler des propositions concrètes pour le court terme.

     

    La vie des gens demain en Bretagne s'analyse et se prépare dès aujourd'hui, avec tous les acteurs qui se sentent concernés, quel que soit leur sensibilité.